Depuis que nous sommes arrivés down under, une des choses les plus difficiles a été de s’habituer à ces nouvelles saisons.
Faut dire que quand nous sommes arrivés début décembre, on n’a pas eu le choc thermique attendu : il faisait bien froid ici pour un début d’été, et le reste de l’été n’a pas été spectaculaire : certes il a fait bon, mais de la à dire qu’il a fait chaud, il y a de la marge.
Et puis, soyons honnêtes l’été en décembre et janvier, on s’y habitue très bien.

Quand en avril, on a changé d’heure, une semaine après la France, on n’a pas vraiment compris qu’ici on passait à l’heure d’hiver alors que la bas il changeait pour l’heure d’été.

C’est petit à petit qu’on réalise : les journées raccourcissent, les températures baissent petit à petit, les feuilles des arbres jaunissent. Ce mois de mai, d’habitude si joyeux, ressemble au déprimant mois de novembre.

L’automne au printemps et l’hiver en été c’est surement une des choses à laquelle nos cerveaux refusent de s’habituer. Heureusement, le soleil, qui doit avoir pitié de nous, vient régulièrement mettre un petit rayon de bonne humeur dans le ciel du pays au long nuage blanc.

 

DSC_0287