Depuis qu’elle va à l’école, la demi-portion suit des cours d’ESOL (English for Speakers of Other Languages), tous les jours ou presque, elle va chercher son copain tommy et ils filent ensemble retrouver leur professeur d’anglais.
Tommy est coréen, et quand ils ont commencé ensemble les cours à ESOL, ni lui ni la demi-portion ne parlaient pas un mot d’anglais. Pourtant, le courant est bien passé entre eux, ils rigolaient sans se comprendre.
Aujourd’hui, demi-portion la petite française et tommy le petit coréen, discutent ensemble, en anglais, comme si c’était évident, comme si ils avaient fait ça toutes leurs vies. Certes, leur anglais n’est pas parfait, par contre pas de problème d’accent, ils ont le même accent que tous les petits kiwis que l’on croise dans la cours de l’école et qui sont nés ici.

C’est ce qui m’a le plus marqué aujourd’hui alors que nous étions invités à l’école pour partager un international lunch avec les élèves d’ESOL.
Les parents étaient arrivés petit à petit avec un plat de chez eux à partager avec les autres, on entendait parler plein de langues, quand on entendait de l’anglais c’était souvent hésitant et avec un accent qui ne laissait aucun doute : non ces adultes-là ne sont pas nés en Nouvelle-Zélande.
Puis la cloche a sonné, et les enfants sont arrivés, des enfants de différentes nationalités, portant tous le même uniforme bleu, et parlant tous anglais avec le même accent, l’accent d’ici.

esol

esol1

esol2

Moi j'aime bien les repas d'ESOL ;)