Voila plusieurs jours maintenant, voire plusieurs semaines que mon travail consiste à vider des cartons et à ranger leur contenu.

Les bâtiments dans lesquels je travaille, comme la plupart des bâtiments de Christchurch ont souffert du tremblement de terre du 22 février 2011. Certains ont été endommagés et ont du être évacués en urgence. Pendant un an, les bureaux et les salles cours ont été installés dans des bâtiments provisoires, des préfabriqués, en attendant que les bâtiments soient rénovés.

Il y a pratiquement 2 mois, on nous a annoncé qu’on allait enfin pouvoir réintégrer un des bâtiments, il a donc fallu ranger, et mettre dans des cartons tout ce qui avait été déballé depuis février 2011.
Et depuis un mois, on déballe, on range, on trie, une deuxième fois, pour certains une troisième fois.

Avec ce déménagement, je réalise à quel point la vie a changé le 22 février 2011. Des collègues m’ont raconté comment un des bâtiments a été partiellement vidé dans le stress avec des casques de sécurité et avec comme consigne de ne pas y rester plus de 10 minutes. Les cartons qui viennent de ce bâtiment montre à quel point tout a été entassé dans des boites, sans soin particulier, sans tri, à la va-vite, histoire de pouvoir sauver un maximum de choses.
Des personnes retrouvent dans des cartons des choses qu’elles croyaient perdus, d’autres sont obligées de faire un gros tri faute de place.

Et moi j’aide tout ce petit monde. Apres avoir vidé mon appart en octobre 2011, Je trie des cours, je range des journaux qui datent de 1960, des livres en maori, etc, etc… Un bon entrainement pour notre futur déménagement de décembre… Bref, je suis hyper au point question logistique et déménagement.

Quand on sait a quel point je déteste ranger, c’est presque risible…

boxes