Voila, on commence à compter.
Dans 5 mois jour pour jour je quitte la France accompagnée de mes filles.
IL me reste donc 5 mois pour tout préparer.
Jusqu’à présent je me disais, ca va, t’es LARGE, t’as le temps, cooooool.
Mais 5 mois, c’est un délai qui me semble raisonnable pour préparer notre départ.

 

1- le déménagement.

Avec ma petite expérience du sujet, je sais bien que ca va être le plus gros point et surtout le plus compliqué.
J’ai déjà contacté des déménageurs, j’ai des devis qui me semblent correct, j’ai choisi mon déménageur (enfin, lui ne sait pas encore qu’il est l’Elu), je dois maintenant évaluer le volume de ce que j’emmène, et je n’en ai aucune idée.
Pour savoir exactement, il faudrait que je commence à faire une liste précise de ce que j’emmène et de ce que je laisse.
Pour faire une liste précise, il faut que je commence à ranger et à faire des cartons, chose que je repousse depuis un petit moment.
Pour que nos affaires arrivent en temps et en heure, il faut que notre déménagement parte en mai. Oui tu as bien calculé, il me reste 2 mois pour tout ranger et faire des cartons. 2 mois, soit 8 week ends, soit 16 jours (oui, la semaine, je bosse).
Finalement, c’est pas si large que ca ! 

 

photo 1

 

2-    Le chat

La encore un peu un peu compliqué, donc il faut mieux s’y prendre à l’avance : les compagnies aériennes ne prennent pas en charge les animaux pour partir en Nouvelle-Zélande, il faut passer par un transporteur spécialisé. Il faut aussi une cage spéciale, toute une série de contrôle vétérinaire et à l’arrivée, une quarantaine de 10 jours. Le tout se paye et se paye cher. Je vais donc devoir vendre un rein pour que mon chat puisse partir avec nous.
Ne me proposez pas de le donner, de l’abandonner, de le bouffer, cela m’a déjà été proposé et j’ai gentiment refusé, mes filles et moi étant un peu attaché à la bête. (L’époux par contre, a déjà sorti le couteau de boucher et est prêt à passer à l’action) 

 

photo 2

 

3-    les visas

Je n’ai pas encore fait la demande des visas pour les filles et moi, mais ca devrait être une formalité (du coup, j’ai encore un peu de temps). Il faut quand même que je remplisse 3 dossiers de 20 pages tout en anglais avec tout l’appréhension de ne pas tout à fait bien comprendre la question, de répondre de travers et de se voir refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande pour les 10 ans à venir. Ca te fait rire hein ? Jusqu’au jour ou on te demande ton surname, qu’évidement tu ricanes bêtement en te disant que tu vas écrire chouchou, juste pour rigoler, que forcement tu ne le fais pas, mais que tu te demandes si tu mets ton nom d’épouse ou ton nom de jeune fille et qu’à force d’hésiter tu finis par faire une rature sur ton propre nom de famille et tu te dis que c’est mort, que l’immigration ne filera jamais un visa a une personne qui se goure dans son nom de famille ! 

 

photo 3

 

Partir à l’autre bout du monde, c’est un sacré boulot !