Une des principales difficultés lorsqu’on déménage à l’étranger, c’est le logement, surtout, lorsque, comme nous, votre entreprise ne vous prend pas en charge.

Lors de notre premier déménagement à Christchurch nous avions eu beaucoup de chance : nous avions loué un appart-hôtel pendant 15 jours et ensuite il fallait qu’on trouve un logement. On pensait naïvement trouver un logement en meublé, et nous ne savions absolument pas quels types de documents les agences allaient nous demander et nous ne savions pas non plus quel type de contrats nous allions signer.

Cette fois ci, on sait.

Quand vous cherchez un logement, les prix affichés sont des prix par semaine. Ensuite, vous aurez le choix : payer toute les semaines, tous les quinze jours pour tous les mois. En général, on s’adapte à la façon dont son salaire est payé. L’époux est payé tous les quinze jours, nous payerons donc notre loyer de la même manière.

Les documents : les propriétaires néozélandais demandent beaucoup moins de garantie que les propriétaires français. Une copie des visas, un contrat de travail, la preuve que nous avons des économies et le contrat pouvait être signé.

Le contrat : c’est un contrat d’une durée fixe. Si vous signez pour 1an, vous êtes redevable du loyer pendant un an. Si vous souhaitez quitter votre logement plus tôt, il va falloir casser le contrat et trouver à vos frais un nouveau locataire (les frais correspondent aux frais d’annonce pour la maison, et c’est souvent à vous de faire faire les visites si vous voulez que les choses avancent).
Le propriétaire peut aussi vous imposer plus de choses qu’un propriétaire français : il peut refuser que le locataire ait un animal, il peut demander que le locataire soit non smoker, ce qui en général veut dire que si vous êtes smoker, va falloir smoker dehors, il peut aussi vous interdire de faire des trous dans les murs. Généralement le contrat précise aussi le nombre maximum d’habitants autorisés dans la maison. Vous pouvez avoir de la visite, mais vous ne pouvez pas héberger quelqu’un.
Ensuite, l’agence qui gère la maison aura le droit de faire une visite de la maison une fois par trimestre, une home inspection, pour vérifier que vous respectiez bien le contrat et que la maison ne soit pas endommagée.
Si vous ne payez pas ou si vous ne respectez pas votre contrat, vous pouvez être expulsé. Généralement, c’est très rapide, je ne connais pas bien les détails, et j’espère bien ne jamais les connaitre.

Voilà, une fois que vous savez comment ça se passe, vous pouvez visiter.

Moi je n’ai pas pu visiter pour cause d’éloignement, c’est donc l’époux qui a choisi notre future maison. Et à partir d’aujourd’hui, nous avons une Home sweet home.

home

Il n’y manque plus que nos meubles….