Depuis vendredi, nous sommes enfin tous les quatre à Christchurch, ville que nous avions laissé il y a 1an et demi.

S’expatrier dans une ville où on a déjà habité, c’est à la fois génial (en général si on revient, c’est qu’on a apprécié le premier séjour) et aussi un peu frustrant car on a plus la surprise de la découverte. On connait déjà le pays, on ne s’étonne plus de rien ou presque : les coupes de cheveux à la con et les gens qui marchent pieds nus dans la rue nous font toujours sourire, on se dit que rien n’a changé. On reconnait les rues, les quartiers, les magasins. On reconnait aussi les gens, et certains vous reconnaissent aussi.

Pourtant, Christchurch est une ville qui a beaucoup changé en un an. C’est une ville en travaux depuis le tremblement de terre de 2011, et depuis fin 2012, des bâtiments ont été détruits, de nouveaux ont été reconstruits, de nouveaux magasins sont apparus, je découvre des petits changements de ci de là.

J’ai la même sensation que quand je suis rentrée à Paris, il y a un an et demi, cette impression de n’être jamais vraiment partie. 

NZ