Il y a quatre ans, en pleine nuit, la région du Canterbury a été frappée par un gros tremblement de terre, le premier d’une longue série.
7.1 sur l’échelle du Richter.
C’est beaucoup.
L’épicentre était à Darfield, à 40km de Christchurch.
Il n’y a eu que des dégâts matériels, mais qui ont couté chers et certains problèmes de réparations, d’assurances ne sont toujours pas réglés.

Depuis, Christchurch est associé aux tremblements de terre et les canterberians subissent, avec plus ou moins de flegme, les secousses (le tremblement le plus dévastateur à Christchurch reste celui du 22 fevrier 2011).

Vous pouvez voir sur le site de Geonet et sur Christchurch Quake Map.

s_isme1