Quand on part vivre à l’étranger c’est qu’on a envie de découvrir un nouveau pays, de nouvelles cultures, donc en général on part en se disant qu’on ne veut rencontrer que de l’autochtone, du local, de l’authentique et qu’on ne va pas aller se mélanger aux expats puants déjà sur place.

Pourtant, se retrouver entre français, parfois c’est pas mal :

1 – la facilité de communiquer
Ne nous leurrons pas, même quand on parle bien la langue du pays dans lequel on vit, c’est toujours plus compliqué de s’exprimer dans une langue qui n’est pas sa langue maternelle : on cherche ses mots, on a pas toujours le vocabulaire local. Bref, parler une langue qui n’est pas la sienne c’est fatiguant, et passer une soirée entre français sans galérer avec la langue, c’est toujours agréable.

2- parce qu’on rencontre des gens sympas !
oui, cassons le cliché de l’expat désagréable qui parle mal à sa maid !!
(Déjà, en Nouvelle Zélande, les expats qu’on croise n’ont pas de maid ;) ) 
On croise à l’étranger des expats français qui sont sympas (si si), sans préjugés, et qui deviennent de bons potes avec qui on est content de prendre un french apéro.

3- l’entraide
Comme les français qu’on rencontre (et qu’on a envie de revoir) sont sympas, ils t’aident. Ils te donnent de bons conseils sur le pays, te refilent de bonnes adresses, et ils comprennent mieux que qui conque des petits coups de blues, et sont prêts à te dépanner quand ta baby sitter te lâche et que t’as pas de grands parents sous la main.

4- pour les enfants
parce que c’est cool que tes enfants puissent avoir des copains avec qui ils puissent parler français. Ça vous semble peut être secondaire, mais quand vos petits frenchies passent 6h par jour à l’école à ne parler qu'anglais, plus les play dates, les activités extra-scolaires, la télé en anglais, ça leur fait du bien de parler français avec d’autres personnes, surtout d’autres personnes de leurs âges.

5- Et enfin
Parce que refaire le monde autour d’un bon repas, avec du bon vin, de supers compatriotes en partageant tes expériences et en se disant que quand même on est pas mal dans notre pays d’adoption, ça fout la patate !!! 

Pour toutes ses raisons, je conseille à tous les expatriés qui se sentent un peu isolés, qui ont un peu de mal à s’adapter à leur nouveau pays, d’aller voir sur internet sur les forums, sur les groupes facebook, à l’alliance française la plus proche de chez eux, s’il n’y a pas des français sympas pas loin qui seraient dispo pour l’apéro. 

 

photo

 

« Quelque soit l’heure, quelque part dans le monde, c’est l’heure de l’apéro » Poivrot Anonyme