Depuis que nous nous sommes installé dans notre nouvelle maison, je cherche un meuble à mettre entre les lits des filles et qui pourrait servir de table de nuit.

Si j’etais en France ou dans un pays civilisé, je prendrais les mesures dans la chambre, puis j’irais sur le site internet d’Ikea, et le samedi apres midi, je trainerais l’epoux dans le magasin le plus proche pour acheter une Hemnes, ainsi que tout pleins de petits trucs pas prevu sur la liste, comme un plateau à pois, parce que j’adore les trucs colorés, ou un plaid, parce qu’on en a que 2 ou 3 et des pas jolis et qu’un joli plaid sur un canapé c’est tellement indispensable.

Bref, pas de ca en Nouvelle Zélande. 

Non.

Les magasins de meubles étant soit assez chers, soit assez moches, il faut donc ruser.

Pour ma commode/table de nuit, c’est décidé, je vais chiner un meuble hypra mignon que je vais customiser et que ça va trop déchirer.

Pour chiner, pas de brocante charmante et bucolique, mais plusieurs solutions s’offrent à moi :
- trademe : le boncoin local, où on trouve un sacré paquet de merdes, si si, je t’assure, les néozélandais ne doutent de rien et vendent tout et n’importe quoi.
- les magasins d’occasions, type Emmaüs. Ici c’est l’armée du Salut (Salvation Army) mais il y a aussi des magasins Ecoshop qui se veulent économiques et écologiques.

J’ai trainé l’epoux à la Salvation Army et à l’Ecoshop un certain nombre de fois (et un nombre certain), sans trouver mon bonheur et puis un jour, je suis tombée sur ca :

 

IMG_0247

Une commode PARFAITE pour mon projet. Je voulais qu’elle ait 2 petits tiroirs pour que les filles aient chacun le sien et qu’elles puissent y mettre leurs petits secrets. Je ne voulais pas 2 tables de nuits car je voulais pouvoir poser le ipod speaker et le fantôme bleu qu’elles partagent.

Il ne me restait plus qu’à acheter du papier de verre pour poncer et de la peinture pour relooker la bête. J’ai choisi du gris.

J’ai donc trainé l’époux chez Bunnings, au rayon peinture. Ou plutôt au paint shop.
En Nouvelle Zélande pas de rayon de peinture à perte de vue. Non. Juste un présentoir à couleurs (avec pleins de petites cartes). Tu choisis et tu vas voir le monsieur du paint shop. Tu lui expliques ton projet, il te conseille et il te fait ta peinture !! oué ! Il prend un pot de peinture blanche, il le met dans une machine et ça devient de la peinture grise !! L’avantage c’est que tu as les conseils de monsieur peinture, qu’il ouvre le pot de peinture donc tu vois ce que ça donne (je me demande si on peut changer si jamais on aime pas…).

IMG_0276

Au passage, après avoir un peu galéré pour essayer d’expliquer à monsieur peinture mon projet et la nuance de gris désirée, celui-ci discute avec mes portions, et se tourne vers moi et me dit :
« not the same accent aye ! »
han han han….

Bref, revenons à ma commode.
Ma peinture était prête, j’avais du papier pour poncer, je pouvais enfin commencer à travailler.
J’ai demandé à l’époux de m’aider à poncer, au bout d’une heure on a capitulé et  utilisé notre joker "appel à un ami" pour trouver une ponceuse (sander en anglais, si jamais vous vous demandiez). Une fois la ponceuse trouvée, l’époux a repris le travail.

Le poncage terminé, je pouvais enfin passer à la peinture.

Restait le problème des poignées. Celles d’origines ressemblaient à des penes pas cuites, et l’entraxe (oui ce projet c’est aussi l’occasion d’apprendre des mots nouveaux) n’étant pas standard, Il a fallu s’adapter. J’ai donc pensé à une façon de rendre ce meuble un peu plus funky et enfantin et tada : des poignées en perles ! (je suis très fière de ma trouvaille).

DSC_9948

DSC_9955

DSC_9960

Les filles sont ravies de cette nouvelle commode. Moi je suis tellement fière que je pense qu’une nouvelle carrière de bloggeuse déco vient de s’ouvrir à moi. J’ai d’ailleurs un autre projet en cours !

Ahh et pourquoi Monk ? Parce que Monk c’est le nom de la couleur.
Cela nous a valu, à l’époux et à moi, un beau fou rire au paint shop (nous sommes restés de grands enfants) et on s’est dit que Monk, c’était forcément la couleur qu’il fallait mettre sur cette commode.

IMG_0274