keep

Lundi c’était la fête du travail en Nouvelle Zélande. Le Labour day.

Il est donc temps que je te parle un peu de boulot.
Pas du mien, parce que j’en ai pas.
Mais attention, j’en cherche.et activement !!!

Et comment on cherche activement du travail en Nouvelle-Zélande ?
Tu vas voir, c’est très simple.

Pour commencer, il te faut un visa de travail : Working Holiday, Work Visa, Residence, comme tu veux, mais un visa. (je te reparlerais surement des visas). Ne crois pas que postuler sans visa te permettra de trouver du boulot, il y a très très très peu de chance pour que cela marche. Je ne dis pas aucune, parce qu’il y aura toujours quelqu’un qui connaitra quelqu’un qui aura croisé un mec un jour qui aura eu un boulot sans avoir eu de visa (et qui aura fait sa demande de visa apres), mais en general, il ne vaut mieux pas trop espérer.

Ensuite, il te faut un CV en anglais.
Si possible sans faute ni d’orthographe ni de syntaxe. C’est mieux.
Ne faites pas genre « oué facile » parce que rien que ce point-là ne l’est pas. Le vocabulaire employé en Nouvelle Zélande n’est pas forcément celui employé aux Etats Unis ou en Irlande.
Si tu veux un exemple de CV, en voici un.
Sans photo le CV, sans mention personnelle du style : date de naissance, mariée, 2 enfants, 1 chat. On parle de boulot.
Remarque, ici on dit plutôt CV que résumé, même si résumé, ça marche aussi.
remarque numero 2 : si ton niveau d’anglais est bon, n’hesites pas à passer l’IELTS (ca coute un peu des sous) pour avoir un joli score a noter sur ton CV. Attention, en dessous de 6.5, ca ne sert à rien, et dans certains domaines (si on te demande une bonne maitrise de l’anglais et des goods communiation skills), il vaut même mieux tabler sur 7.5.

Une lettre de motivation, of course, parce que tu ES motivée ! (une cover letter in english dans le texte). Tout pareil que le CV, sans faute. Une exemple? allez, un exemple.

Ensuite, plus compliqué, il va te falloir des referees (Pour mes amis sportifs qui me lisent, non ce n’est pas un arbitre). C’est une personne de référence, préférablement un ancien collègue, qui pourra dire à ton futur potentiel employeur à quel point tu es formidable. Et sache que, oui, les kiwis contactent les referees, donc trouves un ancien collègue qui parle anglais et qui dira du bien de toi.

Ensuite, tu peux commencer à chercher.

Pour cela, pas de tonnes de possibilités : Seek ou Trademe.

Souvent tu vas retrouver les mêmes offres sur les deux sites. Ensuite, tu peux regarder sur les sites d’agences d’intérim (même si elles postent leurs annonces sur seek et trademe), et sur les sites des sociétés dans le domaine dans lequel tu cherches.
En Nouvelle-Zélande, comme partout, avoir un bon réseau est très important, c’est souvent par son réseau qu'on trouve un boulot.
Quand on vient d’arriver dans le pays, c’est difficile… Tu peux trouver de l’aide dans les chambres de commerces des villes, elles ont parfois des programmes pour les nouveaux arrivants, avec tout pleins de conseils sur la loi du travail, ca peut etre utile…

Enfin, ça peut être utile, quand tu as du travail….
En attendant, moi je cherche !