Comme tous les français, j’ai été sous le choc après les évènements qui se sont passés en France.
Etant loin, j’ai essayé de suivre tout ça, sur internet et à la télé et mes sources d’informations étaient autant en français qu’en anglais.

C’est là qu’on se rend compte qu’il est bien important de comprendre ce qu’on lit et de ne pas faire de contre-sens.
C’est en lisant un article en anglais (dont j’ai perdu le lien) que je suis tombée la premiere fois sur ce mot : bigotry.

bigotry

Connaissant le mot français Bigoterie, je me suis dit que ça devait être passablement la même chose.
Pour rappel, la bigoterie, en français, c’est la dévotion excessive, un attachement aux pratiques religieuses excessif.

Donc quand j’ai lu pour la première fois que Charlie Hebdo faisait preuve de bigotry, je me suis dit que la personne qui écrivait l’article n’avait rien compris.
Puis j’ai revu ce mot dans un autre article, toujours à propos de Charlie Hebdo. Je me suis dit que ça faisait beaucoup de journalistes qui ne comprenaient rien…. Que c’était peut-être moi qui ne comprenais rien….

J’ai donc cherché la définition de bigotry et j’ai trouvé : “Bigotry is a state of mind where a person strongly and unfairly dislikes other people, ideas, etc”. J'avoue avoir été étonnée que 2 mots aussi proches puissent avoir des utilisations aussi différentes, alors que finalement les définitions ne sont pas si éloignées.

Lire que Charlie Hebdo a fait preuve de Bigotry me fait sourire. Pas à cause de la signification en anglais (la bigotry de Charlie Hebdo étant discutable), mais à cause de la définition française.
Je n’arrive pas à dissocier bigotry de la dévotion religieuse, difficile donc de lire cette phrase :
"I find some of the work of Charlie Hebdo distasteful, because there is a preponderance of bigotry of all kinds in many of their cartoons’ sentiments"
Sans penser aux dessins de Charlie Hebdo que j’ai pu voir passer dernièrement et sans sourire.