Cela fait maintenant 6 mois que je suis en Nouvelle-Zélande et que je cherche un job.
Il est donc temps que je vous raconte comment ça se passe, même si mes conseils ne sont peut-être pas tous bons vu que je n’ai pas encore trouvé.

Commençons par le commencement, il faut un CV en anglais, sans faute (oué je sais, c’est dingue !), donc essayez de trouver quelqu’un qui pourra le relire afin qu’il soit le mieux écrit possible.
Sur la forme, je ne crois pas qu’il y a ait un modèle particulier. Faites bien attention sur la traduction de vos diplômes, ce n’est pas toujours facile de trouver les équivalences des diplômes français.
Même principe pour la lettre de motivation : ne faites pas de fautes, la forme reste classique, bien que souvent les anglo-saxons donnent plus de détails que les français dans leurs lettres.
Il vous faudra ensuite des référents. La plupart des sociétés vont demander à parler avec des gens avec qui vous avez travaillé, soyez prêts à donner des noms (informez vos référents avant car ils seront contactés).

Il existe plusieurs sites sur internet pour chercher un job (seek, trademe), rien de bien révolutionnaire. Cependant, le pays étant petit, beaucoup de gens se connaissent et la recherche de job se fait aussi beaucoup par le réseau, ce qui n’est pas évident quand vous êtes étranger et que vous n’avez jamais travaillé en Nouvelle-Zélande.

Une fois que vous aurez trouvé l’annonce de votre rêve, vous allez envoyer votre candidature, et 99% des cas on va vous demander si vous avez un visa de travail. Et si vous n’en avez pas, dans 99% des cas, vous aurez une fin de non-recevoir. Le un pourcent qui reste, qui pourra avoir un entretien bien que n’ayant pas de visa, aura une qualification faisant partie de la liste des métiers dont on a besoin en Nouvelle-Zélande.

J’ouvre une parenthèse sur cette fameuse liste de Skill shortage list. Avoir un diplôme dans un domaine qui est sur la liste ne suffit pas forcement pour être reçu comme le Messie. Il faudra que votre diplôme soit reconnu, ce qui n’est pas toujours le cas.
De plus, pour exercer certains métiers, il faut obtenir une licence auprès un organisme d’état. Ainsi, si vous voulez être médecin, infirmier, prof, plombier, et pleins d’autres auxquels je ne pense pas, il faudra passer un exam prouvant que vous avez le niveau nécessaire pour exercer en Nouvelle-Zélande. Ne vous faites donc pas de fausse joie. Renseignez-vous bien sur les conditions pour exercer votre métier en Nouvelle-Zélande.

Le taux de chômage en Nouvelle-Zélande est de 6.2%. (c’est le pourcentage de la population active enregistré au Pole Emploi local). Cependant, il faut savoir que pour pouvoir demander une allocation chômage, il faut etre Neozelandais ou résident permanent depuis au moins 2ans, et que si vous etes licenciés ou si vous démissionnez, il faudra attendre 13 semaines avant de pouvoir toucher des allocations. Les allocations sont calculées en fonction de votre situation familiale et pas en fonction de vos anciens revenus. En résumé, il ne faut pas trop compter sur des aides de l’état pour s’en sortir.

Pour revenir à mon sujet de départ, la recherche d’emploi, une fois que vous aurez envoyé votre candidature et que par chance vous aurez été retenu, il faudra vous préparer pour l’entretien. Là encore les questions me semblent assez classiques, peut etre plus personnelles qu’en France, par contre, préparez bien votre entretien : rien de plus stressant que de passer un entretien dans une langue étrangère et de ne pas trouver ses mots.

 

Pour finir quelques tips pour vous aider :
- n’hésitez pas à passer un test d’anglais type IELTS, Cambridge ou TOEFL pour prouver votre niveau d’anglais, surtout s’il est bon.
- si on vous demande de bonnes connaissances en bureautique (Office), habituez-vous à Word, Excel, PowerPoint en anglais, et au clavier en QWERTY.
- N’oubliez pas qu’ici les mois creux pour rechercher un emploi sont les mois de decembre et janvier, correspondant aux grandes vacances scolaires (et accessoirement les mois d’été).

Allez, c’est pas tout, mais chercher un job c’est un boulot à plein temps, alors j’y retourne.

75904163