Les touristes qui viennent à Christchurch sont souvent étonnés par l’état du centre-ville.

Pour rappel, le centre-ville a été détruit en février 2011 par un tremblement de terre, et depuis la ville est en travaux.

IMG_4587

5ans que ça dure.

Que s’est-il passé en 5ans ?

Déjà, il a fallu commencer par un état des lieux : vérifier quels immeubles n’étaient plus surs, puis décider de eux qui allaient être détruits et ceux qui allaient être réparés.
Ça semble simple, mais n’oubliez pas qu’un tremblement de terre est toujours suivi de répliques, ce qui complique le travail sur le terrain. Pour vous donner une idée, quand on est arrivé en décembre 2011, on a eu a peu près une réplique de plus de 4.5 sur l’échelle de Richter par semaine, jusqu’en juin (en gros).

IMG_4737

Il a aussi fallu gérer la partie administrative : les discussions entre les propriétaires des bâtiments et les assurances et les organisations mis en place comme CERA, le CCDU.

Une fois qu’on a eu une vague idée de l’ampleur des dégâts, l’état (The Crown, qui est une entité gouvernementale) a racheté les terrains pour ensuite essayer de planifier la reconstruction. Oui, parce qu’on n’a pas juste reconstruit les bâtiments qui existaient déjà, on a tout changé, en mode tetris. The Crown a donc racheté, puis revendu les terrains (mais en essayant de faire des sortes d’arrondissements par thème), et les acheteurs ont pu commencer à faire intervenir des architectes pour désigner les bâtiments du futur - répondant a des normes sismiques drastiques, of course - tout en discutant en parallèle avec leurs assurances du montant de la douloureuse. 

Mais, un immeuble ca ne sort pas de terre comme ca, en un claquement de doigts, Regardez ce time-lapse d'un immeuble du centre de Christchurch: 

 

Vous avez maintenant une bonne idée du pourquoi le centre de Christchurch ressemble à un gros chantier.

IMG_4630

J’ai peut-être simplifié un peu, j’ai surement loupé des étapes importantes, mais ça donne quand même une idée du pourquoi il faut du temps pour reconstruire.
Alors comme ca, ca vous semble peut etre triste, mais au quotidien c'est assez exaltant de voir des bâtiments sortir de terre, de vivre au jour le jour cette reconstruction.