Cela fait maintenant 4 semaines que les filles ont repris le chemin de l’ecole, 4 semaines donc, que chaque matin je me pose la même question : "pffff mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur donner à manger !!!"

Oui, comme beaucoup d’expat français, j’ai découvert le jour ou mes enfants ont commencé à aller à l’école, qu’il allait falloir que je fournisse le repas de midi.

La cantine, que les français aiment à détester, n’existe malheureusement pas partout (j’aurais même tendance à dire qu’une minorité de pays propose un vrai repas aux enfants scolarisés).

Oui, j’ai bien dit malheureusement ! Certaines (des Carolines Ingalls dans l’âme sans doute) diront peut etre que c’est formidable de pouvoir préparer un repas sain et équilibré à leurs enfants chaque jour, d’y mettre tout son amour et sa créativité, mais la plupart d’entre nous se diront "et meeeeeeeerde" et elles auront raison !! La lunch box c’est LE MAL !

Un repas sain et équilibré que vous vous disiez hein, haha la bonne blague !
Je voudrais qu’on m’explique comment je fais pour faire rentrer un repas sain et équilibré dans une boite de la taille d’une feuille A4 !! Et en plus il faudrait que ce soit créatif ??

J’ai laissé tomber depuis longtemps l’idée de fournir de repas sain et équilibré à mes enfants, je table donc sur du pas trop dégueu, pas trop gras, pas trop salé, qui ressemble de loin à un repas.

IL y a donc toujours un fruit dans mes lunch-box, ce qui me permet du coup d’y mettre des gâteaux sans me sentir coupable. Le fruit, à lui tout seul, me donne l’impression de faire du sain et équilibré, il est donc indispensable.
Pour les gâteaux, je varie entre un muffin, des sablés, des petits gâteaux en emballage individuel, jamais de gâteaux avec du chocolat qui pourrait fondre (type pepito…). Le gâteau est pour le morning tea, enfin, il est sensé être pour le morning tea…. Dans les faits, c’est rarement comme ça, mais on en reparlera….

Il faut aussi un plat principal. Oui, je sais c’est mon esprit tordu à la française qui ne peut pas imaginer un repas sans un plat principal.
Ce plat principal peut être un sandwich, mais d’après une étude très personnelle, je peux affirmer haut et fort qu’il est très difficile de filer 2 tranches de pain de mie avec un semblant de jambon et du faux fromage entre, tous les jours à un petit français.
Il faut donc ruser : on change de pain, on essaye autre chose que le jambon… Le hit du moment chez moi c’est la baguette faite maison, avec du paté (made in NZ). Pour l’anecdote ça m’a valu la réputation de « mère qui déchire » quand la petite copine belge de ma fille a dit à sa mère que je mettais des sandwiches au foie gras dans les lunch box. Ou une réputation de mère snob, je sais pas trop…
Pour changer du sandwich il y a aussi les quiches : c’est facile à faire, pratique à transporter et on peut essayer de cacher des légumes dedans.
Les néozelandais mangent beaucoup de pies (on prononce paï, pas pi, c’est une tourte, pas un oiseau). Je me suis dit, pie-quiche, c’est un peu pareil, ni vu ni connu j’ai essayé de leur refiler de la pie dans la lunch box. J’ai fait un bide….
En troisième option, je fais des salades composées, à base de pates ou de riz. Ça demande un peu plus d’organisation, car il faut les préparer la veille.

Je rajoute souvent :
un petit morceau de fromage : un kiri, un babybel, un bâtonnet local.
Des crudités : des petits bâtons de carottes, des tomates cerises.
Parfois des noix : amandes, noisettes, un œuf dur…
Des crackers. Oui, bon, c’est pour se fondre dans la masse…
Les mini paquet de chips, c’est pour quand j’ai rien sous la main, mais j’ai un peu honte.

Ensuite, je croise les doigts pour qu’elles aiment.

DSC_5499

IMG_1642

IMG_0120

IMG_0409

Contrairement à la cantine, avec la lunch tu vois ce qui a été mangé ou non. Et quand c’est toi qui cuisines, c’est un poil agaçant de récupérer une lunch box pleine à 15h.
Ici le repas n’est pas une institution, les enfants mangent assis par terre, ils mangent ce qu’ils veulent quand ils veulent. Du coup, le sandwich peut être mangé à 10h, ça ne choquera personne (sauf moi).

lunch

Pas toujours évident pour nous, parents français, d’apprendre le gout de la bonne bouffe à nos enfants.
Et vous, vous mettez quoi dans les lunch-box?