where on Earth?

25 août 2014

L’hiver en été

Je crois que le plus difficile quand on vit dans l’hémisphère sud, ce sont les saisons inversées.
Alors bon, les longues journées ensoleillées en décembre-janvier, quand les températures montent à 30degrés, on s’y habitue très bien, par contre, quand le 25 aout tu portes une robe en laine, des collants bien chauds, des bottes et une doudoune parce qu’il fait 10 degrés dehors et qu’en plus la nuit tombe à 18h, tout de suite c’est plus difficile.

Petit point de géographie : la Nouvelle Zélande est dans l’hémisphère sud, mais ce n’est pas une ile tropicale, l’ile du nord est bien en dessous du tropique du capricorne, il n’y fait donc pas 30degrés tout au long de l’année. On peut même dire que la météo se rapproche plus de celle de l’Irlande que de celle de Tahiti.

Je disais donc, c’est l’hiver et il fait froid.
Depuis que je suis arrivée, j’ai froid. J’ai froid tout le temps. Pourtant, je ne suis pas si frileuse que ca ! Quand je pense qu’il y a 15 jours on était dans le sud de la France, en tshirt, dehors, le soir à 22h, en train de discuter avec les voisins et de dire que quand même on avait un été un peu pourri. Et là, j’essaye de me convaincre que 10 degrés sous le soleil, c’est génial, mais clairement, je n’y arrive pas. L’hiver en aout, ce n’est pas normal, ça ne devrait pas exister, même dans l’hémisphère sud !!

winter

Posté par mariel75 à 07:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


19 août 2014

Se réhabituer…

Depuis vendredi, nous sommes enfin tous les quatre à Christchurch, ville que nous avions laissé il y a 1an et demi.

S’expatrier dans une ville où on a déjà habité, c’est à la fois génial (en général si on revient, c’est qu’on a apprécié le premier séjour) et aussi un peu frustrant car on a plus la surprise de la découverte. On connait déjà le pays, on ne s’étonne plus de rien ou presque : les coupes de cheveux à la con et les gens qui marchent pieds nus dans la rue nous font toujours sourire, on se dit que rien n’a changé. On reconnait les rues, les quartiers, les magasins. On reconnait aussi les gens, et certains vous reconnaissent aussi.

Pourtant, Christchurch est une ville qui a beaucoup changé en un an. C’est une ville en travaux depuis le tremblement de terre de 2011, et depuis fin 2012, des bâtiments ont été détruits, de nouveaux ont été reconstruits, de nouveaux magasins sont apparus, je découvre des petits changements de ci de là.

J’ai la même sensation que quand je suis rentrée à Paris, il y a un an et demi, cette impression de n’être jamais vraiment partie. 

NZ

Posté par mariel75 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2014

Preparer un loooong voyage

Dans moins de 48h les portions est moi partons pour un périple de 43h.

43h… dont 28h les fesses coincées dans un siège d’avion.

 

avion

 

Voila voila….

Il faut donc une bonne grosse dose d’abnégation et un peu de préparation pour ne pas avoir sérieusement envie de laisser tes enfants lors de ta première escale.

Notre première étape sera un vol de 2h, en direction d’Amsterdam et sera surement le vol le plus pénible. Je vous vois douter… Je vous explique :
-2 enfants surexcités, pour ne pas dire survoltés – un vol de 2h, sans repas, sans film = La lose...
Mon truc à moi : avant le départ, on passe chez le marchand de journaux de l’aéroport et on achète 1 magazine par enfant, on ne regarde pas à la dépense, on paye et on garde les magazines jusqu’à ce que les enfants soient assis dans l’avion. Ca va me laisser 15 minutes de répit et peut être même permettre à mes filles d’être supportables jusqu’à ce que l’hôtesse nous serve à boire.

Le deuxième vol (et le troisième aussi) sera d’une durée de 12h. Là encore ça se prépare. Alors, cette fois ci, le coup du magazine ne marchera pas, par contre, oh joie, sur les longs courriers, chaque passager a, à sa disposition, une petite télé, pleines de films, de dessins animés et de jeux : la passion des enfants. Attention de ne pas prendre la chose à la légère, ne croyez pas que l’enfant va se débrouiller et vous foutre la paix, ça serait mal connaitre les mioches.
Dans un premier temps, apprenez à utiliser la télécommande de la télé, ensuite faite un cours avec travaux pratiques à vos enfants.
-petitun : je te montre comment aller dans le dossier Kids
-petitdeux : je te montre comment choisir un film et choisir la langue du film
-petittrois : je te montre les jeux, et j’essaye de te montrer comment on joue.
-petitquatre : maintenant tu te demerdes

IMG_4689


Si vous voulez être au top, quelque jours avant votre voyage, vous allez sur le site de la compagnie sur laquelle vous voyagez et vous regardez la sélection des films qui seront proposés à bord (et vous dansez de joie en voyant que la Reine de Neige est dans la sélection). Of course, vous ne dites rien à vos enfants, on sait jamais, des fois qu’il y aurait des changements. Vous faites une première sélection des films qui plairont à vos enfants, cette liste vous servira quand, alors que vous serez plongée dans un super film et qu’un de vos enfants vous dira : « j’m’ennuie, je sais pas quoi regarder à la télé »
Vous faites aussi une sélection des films que vous n’avez pas eu le temps de voir au cinéma (c’est-à-dire tous les films) et que vous avez vraiment envie de voir. Vous en choisissez 3, c’est le maximum de films que vous pourrez regarder en 12h. Le reste du temps vous mangerez, vous accompagnerez un enfant au pipiroom, vous aiderez un enfant à comprendre un jeu, à mettre un film en chinois (parce qu’il trouve ça trop rigolo la Reine des Neiges qui parle chinois), vous essayerez de dormir un peu, très peu, trop peu.

C’est donc fatiguée et ankylosée que vous arriverez sur le lieu de votre première escale (pour nous, ça sera la 2eme, mais la 1ere sera tellement courte qu’elle ne compte pas). C’est pour ça qu’il est important d’avoir anticipé.
Avant de partir on visite le site de l’aéroport dans lequel on va atterrir, et on regarde surtout les services proposés par l’aéroport. Il y a parfois des trésors cachés dans les aéroports qui peuvent vous sauver une escale.
A Roissy, par exemple, il y a un espace musée, ou des espaces détentes pour les enfants.
Mes portions et moi serons à Taiwan, et nous pourrons aller prendre une douche (après 12h d’avion ça ne sera pas du luxe), à Singapour il y a une piscine dans l’aéroport, c’est bien sympa pour occuper les enfants, bref, toujours faire un tour sur les sites des aeroports car il n’y a pas que des boutiques.
Si l’escale est longue et que vous voulez aller faire un tour dans la ville, renseignez-vous sur les visas nécessaires, sur les transports et un peu sur ce qu’il y a à voir, sinon vous allez perdre du temps, et votre cerveau ne sera plus en mesure de fonctionner normalement.
Pour cette escale, je prévois un sac avec des fringues de rechange, confortables (exit le jeans), et qui puissent s’adapter à un gros changement de températures (en superposants des couches : technique de l’oignon).

Puis il sera l’heure pour le deuxième vol, le plus redouté, parce que vous en aurez plein les bottes, que vous serez crevée et que vous savez que vous n’êtes pas au bout de vos peines. L’avantage, c’est que comme vous serez bien crevée, vous dormirez, et avec un peu de chance vos enfants aussi.
Il vous restera un peu de temps pour voir le film que vous n’avez pas vu sur le vol précédent.

A la fin de ce vol, cela fera 36h que nous aurons quitté la France, le ras le bol sera général, mais la joie aussi. Quelques petites heures et ne seront arrivées à Christchurch.

A bientôt, depuis Down Under :)

Posté par mariel75 à 08:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 août 2014

Waiata et Haka

J’ai trouvé cette vidéo sur facebook (merci Françoise !).

Les jeunes filles qui chantent sont les joueuses de l’équipe féminine de rugby de Nouvelle Zélande : les Black Ferns.
Elles chantent un waiata ā-ringa : une chanson avec une danse dont les gestes sont censés mimer les paroles (les gestes sont très symboliques hein…).

 

Je ne connais pas cette chanson et je ne comprends pas le maori, donc je ne sais pas de quoi parle cette chanson, mais ce que je peux vous dire, c’est que ce n’est pas un Haka.

Pourtant les Black Ferns, tout comme les All Blacks, ont leurs Haka. Le Haka est en général une dance plutôt guerrière.
J’ai trouvé celui-là sur internet. Ne vous fiez pas au logo sur le vidéo, il n’y a pas de rugby à XV aux jeux du Commonwealth. 
Au début de la vidéo on voit un guerrier Maori danser avec une taiaha (la lance dans ses mains). Il s’approche de l’équipe en face et leur offre un cadeau, qui est accepté par le « chef ». Cela s’appelle un wero, c’est un « challenge » : le guerrier s’approche menaçant, les visiteurs ne répondent pas aux menaces et acceptent le cadeau, c’est une cérémonie d’accueil.
Ensuite les blacks Ferns font leur haka, qui est moins guerrier que celui des All Blacks, et plus long aussi.

 

Je ne sais pas si c’est tres clair, j’ai eu il y a longtemps une explication sur cette cérémonie d’accueil, mais mes souvenirs sont un peu flous.

Je vous parle des Black Ferns car c’est aujourd’hui que débute la Coupe du Monde de rugby féminin. Elle a lieu en France, à Marcoussis et à Paris. Vous pourrez voir les matchs sur Eurosport et sur France4. Les Black Ferns sont favorites, mais nous on va quand même encourager nos Bleues !!

Posté par mariel75 à 08:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juillet 2014

La Nouvelle-Zélande, un paradis sur terre

Je dois vous avouer que je n’ai pas regardé le documentaire dont je vais vous parler. Il est passé sur Arte la semaine dernière.
Je ne l'ai pas regardé, parce que je pars dans 3 semaines, que je piaffe d’impatience, et que si je commence à regarder des reportages "oohhh regardez comme c’est beau la Nouvelle-Zélande", chaque minute que me sépare de mon départ vont me sembler des heures.

Si vous avez loupé ce documentaire en 5 épisodes, tout n'est pas perdu, vous pouvez le retrouver: 

Episode 1 : Fjords et forêts tropicales
est disponible sur youtube et sera rediffusée sur Arte le 4 aout.

 

Episode 2 : Les Alpes du Sud
Disponible ici pour quelques heures encore et sera rediffusée le 5 aout

Episode 3 : L'Ouest sauvage
Disponible ici pour quelques heures encore et sera rediffusée le 6 aout

Episode 4 : L'île fumante
Disponible ici pour quelques heures encore et sera rediffusée le 7 aout

Episode 5 : Au royaume des kaoris
Disponible ici pour quelques heures encore et sera rediffusée le 8 aout

 

121009_nvo-suedalpen_04-1404186316546
credit photo

 

Peut etre que je regarderais les rediffusions la semaine prochaine… Peut-etre...
Et vous, vous avez regardé ?

Posté par mariel75 à 21:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]



25 juillet 2014

Déménageons gaiement : un partout, balle au centre.

Premier set :

Moi: alors tu as déballé les meubles?

Lui : oui

Moi : tu as trouvé comment les installer ?

Lui : oui, j’ai mis la commode dans la salle à manger comme tu me l’avais dit.

Moi : ahh super ! Mais je me demandais si elle ne serait pas mieux dans la chambre…

Lui :….

Moi :…. Je me disais que peut etre les filles devraient etre dans la chambre 1 et pas dans la 2 et que nou,s on irait dans la 2 avec la commode…

Lui : ….

Moi : …. Nan ?

Lui :

Moi : t’en penses quoi ???

Lui : tu veux que je change tout en fait ?

Moi : oui c’est a peut pres ca….

Moi 1 – Lui 0

Deuxième set :

Lui : on a quand même ramené un paquet de merde…

Moi : comme quoi ???

Lui : y’a des serviettes en papiers….

Moi : ah ben c’est utile, je n’allais pas les jeter quand même !

Lui : y’a aussi un bougeoir avec une bougie…

Moi : bah quoi c’est joli, c’est de la déco, c’est bien !

Lui : mouais….

Lui : y’a aussi nos 250 mugs…. Je sais pas où je vais les caser

Moi : ….

Lui : c’est quoi ce tire-bouchon ??

Moi : bah pour le pif c’est utile !!

Lui : ici les bouchons se vissent sur les bouteilles….

Moi :….

Lui : et y’a pleins de petits ramequins….

Moi : mais moi je m’en sers, pour la cuisine c’est utile !

Lui : je crois que je vais aller de surprises en surprises…..

Lui 1 – Moi 0

Le match ne fait que commencer…..

demenagement

Posté par mariel75 à 18:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 juillet 2014

a long way home...

Ca faisait des mois que je me prenais la tête avec ce déménagement.

Je vous en parlais déjà en mars, alors que l’époux venait à peine de partir. J’ai stressé jusqu’au 12 mai, jour du départ de notre container, ensuite j’ai stressé en espérant que le container arrive avant le 15 aout, puis quand j’ai reçu un mail m’indiquant que le container devait arriver le 21 juillet j’ai stressé en me disant que si on n’avait pas une maison à partir du 21 juillet on était dans le caca.

Notre dossier pour la maison a été accepté le 10 juillet

Le container est arrivé le 14 juillet.

L’époux a eu les clés de la maison 19 juillet

Et le container est arrivé à la maison le 21 juillet.

Perfect timing !

Les déménageurs ont vidé le container et n’ont laissé dedans que les colis suspects : un vélo, un chariot de golf, un petit aspirateur et des décorations de Noel.

Un agent du MPI (Ministry for Primary Industries) est venu vérifier que ces objets ne comportaient aucun risque de contamination (les graines, pollens et autres bestioles parasites sont traqués). L’agent du MPI a donné son feu vert aux colis suspects, nos 58 colis sont arrivés à bon port.

C’est donc au tour de l’époux de monter les meubles ikea, de nettoyer et de ranger.

Je vais enfin pouvoir dormir tranquille….

 

 paris chch

Posté par mariel75 à 09:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 juillet 2014

Home Sweet Home

Une des principales difficultés lorsqu’on déménage à l’étranger, c’est le logement, surtout, lorsque, comme nous, votre entreprise ne vous prend pas en charge.

Lors de notre premier déménagement à Christchurch nous avions eu beaucoup de chance : nous avions loué un appart-hôtel pendant 15 jours et ensuite il fallait qu’on trouve un logement. On pensait naïvement trouver un logement en meublé, et nous ne savions absolument pas quels types de documents les agences allaient nous demander et nous ne savions pas non plus quel type de contrats nous allions signer.

Cette fois ci, on sait.

Quand vous cherchez un logement, les prix affichés sont des prix par semaine. Ensuite, vous aurez le choix : payer toute les semaines, tous les quinze jours pour tous les mois. En général, on s’adapte à la façon dont son salaire est payé. L’époux est payé tous les quinze jours, nous payerons donc notre loyer de la même manière.

Les documents : les propriétaires néozélandais demandent beaucoup moins de garantie que les propriétaires français. Une copie des visas, un contrat de travail, la preuve que nous avons des économies et le contrat pouvait être signé.

Le contrat : c’est un contrat d’une durée fixe. Si vous signez pour 1an, vous êtes redevable du loyer pendant un an. Si vous souhaitez quitter votre logement plus tôt, il va falloir casser le contrat et trouver à vos frais un nouveau locataire (les frais correspondent aux frais d’annonce pour la maison, et c’est souvent à vous de faire faire les visites si vous voulez que les choses avancent).
Le propriétaire peut aussi vous imposer plus de choses qu’un propriétaire français : il peut refuser que le locataire ait un animal, il peut demander que le locataire soit non smoker, ce qui en général veut dire que si vous êtes smoker, va falloir smoker dehors, il peut aussi vous interdire de faire des trous dans les murs. Généralement le contrat précise aussi le nombre maximum d’habitants autorisés dans la maison. Vous pouvez avoir de la visite, mais vous ne pouvez pas héberger quelqu’un.
Ensuite, l’agence qui gère la maison aura le droit de faire une visite de la maison une fois par trimestre, une home inspection, pour vérifier que vous respectiez bien le contrat et que la maison ne soit pas endommagée.
Si vous ne payez pas ou si vous ne respectez pas votre contrat, vous pouvez être expulsé. Généralement, c’est très rapide, je ne connais pas bien les détails, et j’espère bien ne jamais les connaitre.

Voilà, une fois que vous savez comment ça se passe, vous pouvez visiter.

Moi je n’ai pas pu visiter pour cause d’éloignement, c’est donc l’époux qui a choisi notre future maison. Et à partir d’aujourd’hui, nous avons une Home sweet home.

home

Il n’y manque plus que nos meubles….

Posté par mariel75 à 08:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

15 juillet 2014

Fête Nationale

Ca faisait des années que je n’avais plus passé le 14 juillet dans mon petit village de l’Aude.
J’avais oublié…

J’avais oublié que même si on avait pas de feux d’artifices, on faisait quand meme la fete.

Qu’on allait, en procession, jusqu’au monument aux morts, écouter le discours patriotique du maire.

bastille3

Puis qu’après le depot de la gerbe Bleu-Blanc-Rouge, on allait au vin d’honneur, offert par la mairie, discuter avec les gens du village

bastille2

que les enfants attendaient que la nuit tombe pour participer à la retraite aux flambeaux, qu’on faisait le tour du village, au son de la fanfare, en surveillant scrupuleusement son lampion de peur qu’il ne brule.

lampions

Qu’ensuite, on allait danser au bal, sur la place du village, qu’on buvait un verre de muscat en écoutant le groupe et en se disant que celui-là était plutôt bon, par rapport à tous ceux qu’on avait pu entendre.

groupe

Une vraie célébration de 14 juillet, à un mois de mon départ, pour me rappeler de ne pas oublier de revenir un jour !

Posté par mariel75 à 08:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 juillet 2014

Des vacances...

Apres les cartons, le déménagement en plusieurs étapes, il nous fallait des vacances avant le grand départ.

Des vacances, dans cette maison que je connais depuis toujours, dans laquelle je viens me ressourcer chaque année, ou presque, dans cette maison ou je retrouve mes souvenirs d’enfance, mes racines, je vais pouvoir profiter pleinement de ce dernier mois avant de nouvelles aventures.

 

IMG_20140711_181724

IMG_20140711_190248

IMG_20140711_213951

 

Posté par mariel75 à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »