where on Earth?

20 septembre 2014

jour de vote.

doodle

Aujourd’hui est jour d’élection en Nouvelle-Zélande.
Les néozélandais votent 2 fois en 1.
Je m’explique : on leur donne un bulletin sur lequel ils votent pour leur parti préféré et pour leur représentant local, ce qui permet de différencier leur préférence nationale et locale.

J’ai pas creusé plus la question, mais si ça vous intéresse, on trouve des informations là. Oui oui, sur le site officiel des élections, on trouve des informations dans 25 langues, dont le français.

Le premier ministre actuel de la Nouvelle Zélande est John Key.
Je vous rappelle au passage que la Nouvelle Zélande est une monarchie parlementaire (hé ouais…), dont la reine est Elisabeth II.

Donc, John Key, du parti National (centre droit), est premier ministre depuis 2008. Il brigue son 3eme mandat de premier ministre.
Face à lui, David Cunliffe, du Labour Party, le parti travailliste, plutôt de gauche.
Le green party, (les Verts, vous aurez compris), représentée par Metiria Turei, enfin, je crois…
Te Ururoa Flavell représentant le Maori party.
New Zealand First, représenté par Winston Peters
Le très médiatique Hone Harawira, un activiste maori qui  a quitté le maori party pour former Mana.
Le Internet Party, créé par le tout aussi médiatique, Kim Dotcom (qui s’est allié au parti Mana et à celui de la légalisation de la marijuana).

Le parti National était plutôt en tête des sondages, malgré les derniers déballages médiatiques et la sortie d’un livre Dirty Politics qui a plutôt secoué la campagne.

Cette élection ne me passionne pas plus que ça, car je me sens moyennement concernée.
C’est pourtant la 2eme élection que je vis en étant en Nouvelle Zélande, en 2012, c’était l’élection présidentielle française, que j’avais vécu de loin.

Posté par mariel75 à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 septembre 2014

Qu'as-tu donc dans ton panier?

J’ai lu cet article chez Nycyla et j’ai aimé l’idée, je vais donc vider devant vous mon panier de courses, ou plutôt, ouvrir mes placards.
Aujourd’hui je vous présente les produits que j’achète ici et que j’achetais en France. Vous savez, les produits qui vous font pousser des petits hihi de joie quand vous les voyez dans les rayons de votre supermarket.

DSC_9603

Commençons par les pâtes Barilla. Ici, je trouve peu de marque de pâtes, principalement 3 : une dont j’ai oublié le nom, San Remo et Barilla.
J’ai essayé les 3 et Barilla a gagné largement. Le paquet de pâtes me coute 1.4 euros (en gros) en promo, du coup, à chaque promo, je fais une sacrée réserve.
Pour le riz, il y a beaucoup plus de choix, influence asiatique, qu’on peut acheter en grand quantité. Et malgré tout ce choix, j’achète du riz long Uncle Ben’s, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas de rice cooker et que le Uncle Ben’s est le seul vendu en sachet cuisson (ca tient parfois à peu de choses un choix…)
Le yaourt Yoplait peut sembler bizarre, pourtant les yaourts du coin (meadows fresh) n’ont pas la préférence de la famille. Contrairement aux yaourts français, les yaourts locaux contiennent de la gélatine, et on est pas habitué à cette texture. Je ne trouve les yaourts Yoplait nature qu’en grand pot, et là encore, je n’achète qu’en promo, le gros pot de yaourt coutant 3.5 euros en promo.
Le produit le plus hiiiiiiiiiiiiiii de cette photo, c’est quand même le Nutella, notre petit plaisir du petit dejeuner. Là encore c’est le produit que je n’achète qu’en promo, parce que je trouve que 5.5 euros le pot de 750grs en promo, c’est déjà beaucoup.
Je n’avais pas acheté de Kiri avant aujourd’hui, mais comme je mets tous les jours un morceau de fromage dans les lunch boxes des filles et que je me suis rendue compte que le kiri coutait finalement moins cher que le Springers que j’achete habituellement, j’ai fait le plein de kiri - devinez quoi - en promo, 1.9 euros les 6 portions, ça reste au-dessus du prix français.
Pour terminer, la moutarde Maille, parce que la moutarde française, c’est le seul truc qui ressemble à de la moutarde, nous achetons donc français, c’est cher (autour de 5 euros le pot), mais c’est nécessaire à notre survie (si si !). A ce prix-là, pas question que je fasse du lapin à moutarde toute les semaines. Ça tombe bien, je ne trouve pas de lapin…..
Ahhh et dernier article : le sel cerebos. Alors pour tout vous avouer, des boites de sel il y en avait d’autres, et même des moins chères, mais la boite de sel cerebos, c’est un peu comme la moutarde de Dijon, c’est le truc indispensable dans une cuisine française. Je ne me souviens plus du prix, mais pour le coup, le sel, ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus cher.

Sinon, 2 produits français qu’on trouve ici mais que je n’achète pas :
le babybel, parce que 2.5euros les 5 babybel, en promo, c’est trop cher pour moi, je dis NON.

IMG_0141

La vache qui rit, parce que la encore, c’est cher, qu’en plus c’est pas en promo (celui qui est en promo est aromatisé : paprika, herbes et champignons… hummm), et qu’en plus mes filles n’aiment pas trop ça.

IMG_0140

Voila, à votre tour de nous présenter les produits français que vous trouvez aux 4 coins du monde !

La prochaine fois, je vous présente les produits néozélandais de mon placard.

PS: la nappe en vichy que vous voyez sur toutes mes photos est un cadeau de Sylvie, ma tweetcopine, j'avais hesité, trouvant que le vichy c'etait peut-etre too much, mais en fait, c'est parfait!

Posté par mariel75 à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 septembre 2014

Un mois

Voila un mois maintenant que les filles et moi sommes arrivées à Christchurch.
Nous nous sommes vite réhabituées car nous connaissions déjà cette ville : nous habitons le même quartier que la dernière fois, les filles vont dans la même école, on a un peu le sentiment de n’être jamais parti.

Cependant, il nous faut quand même un temps d’adaptation :
-l’adaptation à la langue, car même si nous parlons tous anglais, ça faisait un an et demi que nous ne pratiquions plus cette langue au quotidien. Depuis un mois, l’anglais c’est tous les jours à l’école, tous les jours à la radio, à la télé, dans les magasins, bref, c’est tous les jours !
-l’adaptation à l’école : l’organisation est très différente, il faut faire des efforts (surtout pour les portions) pour se réadapter à ce nouveau fonctionnement.
-l’adaptation à la bouffe. On est français, dès qu’on parle d’expatriation, le sujet bouffe arrive sur le sujet très rapidement. Il faut donc se réhabituer à d’autres produits, à un autre façon de manger (les lunch boxes par exemples) et à de nouveaux horaires.
-l’adaptation culturelle : on ne regarde pas la même  chose à la télé, on n’écoute pas les mêmes chansons à la radio, les gens ne s’habillent pas pareil, et même si dans l’ensemble ces changements-là sont minimes, c’est quand même un changement, et il faut donc s’y adapter.
 -l’adaptation à la conduite à gauche, si jamais on s’y adapte un jour….

Toutes ces petites différences qu’on rencontre au début, toutes ces petites choses auxquelles il faut que l’on s’adapte, c’est un peu fatiguant. Tout ce que l’on fait demande plus d’effort. Les premiers mois dans la vie d’expat, c’est souvent du plaisir de découvrir, mais c’est aussi plein de petites difficultés au quotidien qu’on ne soupçonnait pas.
Pour nous, vu qu’on revient dans un pays que l’on connaissait déjà, alors on a moins le plaisir de la découverte et mais on arrive plus facilement à s’adapter au quotidien, parce que meme si on retrouve certaines contraintes qu’on avait oublié, on retrouve aussi la solution qu’on avait avant pour contourner ce problème.

Ce premier mois n’est pas aussi surprenant que le premier mois de notre premier séjour en Nouvelle-Zélande, mais on est content d’etre la, est on est impatient de voir ce que les prochains mois vont donner.

IMG_0065

Posté par mariel75 à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 septembre 2014

Drive baby drive

On ne peut pas parler de la vie en Nouvelle-Zélande sans parler de l’épineux problème de la conduite à gauche, avec une voiture qui a le volant à droite….

Au début il faut faire attention de ne pas trop déporter sa voiture vers la gauche, il faut réaliser que le plus gros morceau de la voiture est à ta gauche et pas à ta droite, et après ça roule à peu près.

IMG_0092

Ensuite, il faut comprendre ce que te dis ta voiture.
Ne rigole pas, ma voiture comme beaucoup de voitures d’occasions, vient du Japon.

IMG_0078

on fait moins les malins, hein?

Elle n’a pas été conçue pour être bilingue, elle dit donc des trucs en japonais, et nous on l’ignore en français.
A part ça, nous nous entendons plutôt bien elle et moi.

La conduite de l’autre côté de la route reste quand même un mini challenge au quotidien. Il peut arriver que, à un carrefour ou sur une route déserte, d’un coup, on se demande de quel côté de la route on doit être. Il faut rester vigilant. D’ailleurs, les accidents causés par des étrangers reste un sujet un peu délicat, les néozélandais ayant même envisagé de faire passer des tests supplémentaires de conduite aux étrangers avant de pouvoir louer une voiture. Donc si vous voulez conduire en Nouvelle-Zélande, n’oubliez pas votre permis international, et soyez bien vigilant car on ne sera pas indulgent avec vous si votre conduite est approximative, et on aura raison.

Allez, en voiture Simone Masako!

IMG_0090

à droite ou à gauche de la voiture rouge???

IMG_0080

Tourner? pourquoi faire autant aller tout droit, c'est plus simple

Posté par mariel75 à 09:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

07 septembre 2014

Birthday girl

Elle a 7ans.

IMG_0099


Elle fête son anniversaire pour la deuxième fois en Nouvelle-Zélande.
Elle a eu un velo. En 5 minutes elle savait en faire sans les petites roues. (on est tres fiers)

IMG_0103

 Elle a 7 ans. 


reading par mariel75

Posté par mariel75 à 13:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]



05 septembre 2014

The block, nanananana-nanananana…

On est vendredi, alors parlons tivi (hiiiiiii).
Et aujourdhui, je vais vous présenter un programme qui vient d’Australie, et qui va arriver bientôt en France (et oué, c’est un scoop).

 

10408029

 

The Block est une télé réalité dans laquelle 4 équipes de 2 personnes rénovent des maisons.
Pour simplifier, c’est un peu le Koh Lanta de la déco. (Sponsorisé par le Leroy Merlin local : Bunnings)
Donc, chaque équipe se voit attribuer une maison, qui est en fait une ruine et qui doit être rénovée. Une fois la maison entièrement rénovée, elle est vendue aux enchères et le couple dont la maison est vendue le plus cher gagne. Simply as that.

Pour rendre l’émission sympathique, on choisit 4 couples très différents et pas forcement très doués en déco et en bricolage, on organise des défis pour leur faire gagner des cuisines, des télés, des bons pour acheter de la peinture. Je ne sais pas comment ça se passe dans la version australienne, mais dans la version kiwi, of course les 4 couples s’entendent bien, of course il n’y a aucune dispute, et of course personne ne se tire dans les pattes ou sabote délibérément le boulot des autres.

Depuis 2 semaines, je suis injoignable du mardi au vendredi, de 19h30 à 20h30. Je suis devant ma télé et je regarde 4 couples faire du bricolage et de la déco.

Je vous mets la vidéo de présentation des équipes, mais je ne sais pas si la vidéo passera en France…. 

Alors, est ce que vous regarderez quand ça arrivera en France?

Posté par mariel75 à 07:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 septembre 2014

4 years ago…

Il y a quatre ans, en pleine nuit, la région du Canterbury a été frappée par un gros tremblement de terre, le premier d’une longue série.
7.1 sur l’échelle du Richter.
C’est beaucoup.
L’épicentre était à Darfield, à 40km de Christchurch.
Il n’y a eu que des dégâts matériels, mais qui ont couté chers et certains problèmes de réparations, d’assurances ne sont toujours pas réglés.

Depuis, Christchurch est associé aux tremblements de terre et les canterberians subissent, avec plus ou moins de flegme, les secousses (le tremblement le plus dévastateur à Christchurch reste celui du 22 fevrier 2011).

Vous pouvez voir sur le site de Geonet et sur Christchurch Quake Map.

s_isme1

Posté par mariel75 à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2014

Les Tall Blacks et le Haka

Aujourdhui, je vais vous parler de sport, mais pas de rugby, de basket !
En ce moment se joue la coupe du monde de basket en Espagne, et la Nouvelle Zélande y a envoyé sa meilleure équipe : les Tall Blacks.
Tout le monde a vu le jeu de mot : Tall blacks – All Blacks, Tall qui veut dire grand, c’est bon, vous avez compris ? :)
Pour info, l’équipe féminine ce sont les Tall Ferns, rapport aux blacks Ferns, (les ferns étant les fougères, symbole, parmi d’autres, de la Nouvelle Zélande).

Bref, les Tall Blacks sont en ce moment en Espagne pour disputer la Coupe du Monde.
Et pour suivre la tradition, ils font un Haka.
Alors bon, vu la réaction des équipes adverses, soit ils ne jouent jamais de compétitions internationales, soit c’est le haka est une nouveauté. (J’avoue que je ne sais pas)
Voici la vidéo du Haka face aux USA.

Je ne vous montre pas la vidéo du Haka face aux turcs, car les turcs ont carrément quitté le terrain pour aller se préparer sur leur banc, sous les sifflets du public.

Dans le basket, le haka n’est pas une tradition comme cela l’est dans le rugby. Du coup, on peut effectivement se poser la question : pourquoi est-ce que les néo-zélandais auraient le droit à ce moment privilégié et pas les autres équipes ?
Privilège culturel ? oui. Pourquoi pas. Cependant il ne faut pas croire que la culture maori soit importante pour tous les néozélandais. Pour beaucoup, ca reste du folklore.
Du folklore que l’on respecte de plus en plus, que l’on essaye de connaitre de plus en plus, mais quand même….
Il faut savoir que la langue maori, Te Reo, n’est une langue officielle en Nouvelle-Zélande que depuis 1987, que seulement 9% des néozélandais la parlent.
L’hymne néozélandais a une partie en maori et une en anglais. Pourtant, c’est assez récent et ça vient du rugby. Les deux versions existaient, mais n’avaient jamais été chantées ensemble avant 1999. Et si vous cherchez sur youtube, écoutez bien, la partie en anglais est plus chantée que celle en maori.

Donc voilà, la question mérite d’être posée.

Et vous, vous en pensez quoi du Haka des Tall Blacks ?

 

10443200

 

Posté par mariel75 à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 septembre 2014

à l'école

C'est le sujet du moment en France: la rentrée des classes, alors c'est le bon moment pour vous faire un sujet sur l'école en Nouvelle-Zélande.
Je réalise que lors de notre premier séjour, je vous ai finalement peu parlé du fonctionnement de l'école ici. Faut dire que meme apres une année scolaire complète, je n'ai toujours pas tres bien compris comment ca fonctionne.
Alors, je vais vous expliquer ce que j'ai compris.

school


Vu qu'on est dans l'hemisphere sud, l'année scolaire commence en février, à la fin de l'été, et se termine en décembre, au debut de l'été.
La journée commence à 9h et se termine à 15h, du lundi au vendredi.
Il y a un morning break et un lunch break, mais je ne sais ni à quelle heure, ni combien de temps ils durent....
Meme s'il existe des programmes d'after-school, la plupart des parents recupèrent leurs enfants à 15h, ce qui veut dire que beaucoup de mères (et oui) soit ne travaillent pas, soit travaillent à temps partiel.
Il n'y a pas de cantine, il faut donc fournir une lunch box à son enfant. Je reviendrais sur le sujet.

ecole
La cour de l'école

photo 2
Les salles de classes

Les enfants portent un uniforme pour aller à l'école. Je vous en ai deja parlé. Moi je n'y vois que des avantages: je sais d'avance ce que mes filles vont porter à l'ecole, j'achete du second-hand donc l'investissement n'est pas monstrueux, et les taches ne se voient pas trop sur le tissu ecossais. (en plus ici, les taches, c'est vraiment le cadet de leurs soucis).

uniforme

Les salles de classes ressemblent a ça:

classe

Les élèves n'ont pas de places attribuées, ils s'assoient ou ils veulent et ils ont chacun un "casier/tirroir" dans la classe dans lequel ils rangent leurs affaires. Ils ne ramenent rien ou presque à la maison, donc pas vraiment besoin d'un cartable (sauf pour la lunch box)
On ne sait pas vraiment ce qu'ils font en classe, au mieux je sais qu'ils travaillent en petit groupe, avec la maitresse, avec d'autres enfants, parfois meme avec d'autres maitresses, d'autres classes. Un joyeux bordel? oui, d'un point de vue francais, on peut dire ca.
Le matin, les enfants s'assoient par terre (sur le mat), et la maitresse fait l'appel en disant "good morning *nom de l'enfant*" et chaque enfant repond "good morning" (ca doit prendre une plombe...). Les moments oú les enfants s'assoient par terre sont des moments de rassemblement pendant lesquels tout le monde écoute soit la maitresse soit un élève qui raconte un truc.
Que dire de plus? Chaque enseignant tient le blog de sa classe (dont la mise à jour laisse souvent à desirer), ils utilisent beaucoup les videos ou des jeux educatifs.
Ahh, l'école a des équipes de foot, rugby, basket, netball, hockey, et peut etre plus. Le vendredi apres midi doit etre le jour d'entrainement ou de match, je sais pas, mais je sais que quand j'arrive à l'ecole, il y a des enfants en tenue de sport qui courrent partout pendant que d'autres sont en classe. J'ai déjà dit joyeux bordel ou pas? 
Ah oui, dernier point: les parents rentrent dans l'école , d'ailleurs les ecoles sont tres ouvertes, il y a une grille mais il n' y a pas de porte, on peut donc retourner dans dans la cour de l'école pendant les vacances pour jouer dans les aires de jeux.

Voila pour ce point école.
On est plutot convaincu par l'école néozélandaise, nos filles ont l'air d'apprendre des trucs et surtout elles ont l'air heureuses d'aller à l'école tous les jours.

Posté par mariel75 à 09:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 août 2014

la tivi du vendredi

J'adore regarder la télé, alors je vous propose une nouvelle rubrique: le vendredi, je vous parlerai de la télé néo-zélandaise.
Et comme, je n'ai pas encore eu le temps de découvrir toutes les perles potentielles qu'on peut trouver, je vous propose, pour commencer, ce qui passe le plus à la télé: une pub!
Cette pub a tout ce qu'il faut: du rugby, de la bouffe et du francais.

Les joueurs sont ceux de l'équipe des Warriors, la seule équipe néozélandaise à jouer en NRL. 
La NRL c'est la National Rugby League, la competition de rugby à XIII d'Australie et les Warriors jouent en Australie parce que le niveau est meilleur qu'en New Zealand Rugby league. C'est un peu comme les Dragons Catalans qui jouent en Super League chez les anglais. Je sens que je vous ai perdu...
Bref, c'est du rugby à XIII.... (et en Nouvelle-Zélande, c'est moins populaire que le rugby à XV)

Wendy's c'est une chaine de fast food americaine, la 3eme des Etats-Unis derriere McDonald et Subway, qui est présente en Nouvelle-Zélande.
Oui, le burger ne donne pas tellement envie, ca doit etre une recette néozélandaise...

Alors, hard to say "brioche"?

Posté par mariel75 à 07:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]



Fin »