98549152

Je reviens sur le sujet car j’ai eu une discussion très intéressante aujourd’hui avec une copine française.
On parlait de nos enfants et de l’école, de nos petits français, scolarisés à l’étranger, mais pas dans une école française.

Déjà, je me suis rendu compte (depuis un petit moment) que c’était un sujet assez sensible pour moi : je n’ai pas forcément un bon souvenir de ma scolarité (pourtant plutôt réussie hein), et je vois beaucoup d’avantages à proposer à mes filles une alternative à l’école française.
En gros, je fais un transfert :)

En plus, mes filles ont été scolarisées partiellement dans le système français, en France, donc je peux comparer (avec mon regard biaisé, bien évidemment).

Donc, j’en reviens à cette discussion, qui m’a rappelé d’autres discussions que j’avais eues auparavant avec d’autres français et avec d’autres expats (en particulier une maman américaine, une maman irlandaise, une maman anglaise et une maman australienne).
J’ai constaté que chaque personne avec qui j’ai pu échanger sur le système néozélandais m’a expliqué qu’il était très bien, mais que bon, c’était quand même pas aussi bon que le système de leur pays (pour simplifier)

Cette constatation m’étonne.
La première personne à m’avoir dit que les lycées néozélandais n’étaient pas terribles est la maman américaine. Sur le coup, je me suis dit « non mais elle deconne ?! » Pour moi, le système américain c’était le pire des systèmes scolaires, celui des incultes.
Pourtant les meilleures universités au monde, ou les plus reconnues sont américaines (je reviendrais plus tard sur les classements). Comment peut-on être débile au lycée et se révéler ensuite à l’université ? Ce n’est pas très logique tout ca…
J’ai un peu mieux compris le système américain en lisant les High School Chronicles d’Isabelle.
Je suis sure qu’elle ne serait pas du tout d’accord sur mon jugement (plein d’a priori) du système américain.

En discutant avec les mamans irlandaises, anglaises et australiennes, je me suis juste dit : « oui bon, leur système, c’est pratiquement le même que le système kiwi, la différence est tellement minime que je suis sure que les enfants ne la verraient pas… » (le tout en levant les yeux au ciel et en soufflant discrètement, bien évidemment). Je n’ai pas vu en quoi leurs systèmes scolaires pourraient éventuellement être meilleurs que le système néozélandais.

Je n’ai pas échangé avec des mamans asiatiques, mais je sais que les copines coréennes de mes filles vont à l’école coréennes le samedi, et que leurs parents sont assez intransigeants la dessus. J’en déduis (surement un peu rapidement) qu’elles aussi trouvent que leur système scolaire est meilleur.

Quand je discute avec des mamans françaises, on est toute assez d’accord (moi inclus) pour trouver que le système français est plus strict, donc meilleur. Oui, on associe souvent strict avec meilleur, ce qui en dit long sur notre éducation.

Alors, qui a raison qui a tort ? Il y a-t-il un système nettement meilleur qu’un autre ?

Il existe des classements.
Le classement Pisa mis en place par l’OCDE pour comparer les performances, principalement en maths, sciences et lecture des élèves de 15ans.
Les résultats ne sont pas probants. C’est l’Irlande qui s’en sort le mieux devant l’Australie suivi de la Nouvelle Zélande, La France et la Grande Bretagne sont kif kif bourriquot et les USA ferme la marche mais sont au-dessus de la moyenne PISA.

PISA

Alors certes le classement ne compare pas la culture générale, en histoire, mais en même temps c’est difficile de comparer des pays aussi différents sur ces sujets.

Le classement de Shangai qui classe les universités en fonction des publications, ce qui n’évalue pas le niveau, et qui montre la suprématie des universités américaines.

Je n’ai pas de réponse à la question.
Je reste convaincue par le système néozélandais est un bon système et que mes filles y sont plus épanouies que dans le système français. Cependant, un jour, il faudra qu’elles (et moi aussi) se réadaptent au système français.